COMITE RÉGIONAL DE PILOTAGE DU PROJET DE MODE ÉTHIQUE DU CENTRE DU COMMERCE INTERNATIONAL AU BURKINA FASO ET AU MALI

Projet financé par le Fonds Fiduciaire d’Urgence de l’Union Européenne pour l’Afrique.

Le jeudi 11 février 2020 s’est déroulé à RAMADA Pearl Hôtel, sis à Ouagadougou le 3ème comité régional de pilotage du projet « Création d’emplois équitables et développement durable de microentreprises à travers la gestion responsable et éthique de chaînes de valeur spécifiques liées aux secteurs de la Mode, du « lifestyle » et de l’aménagement d’intérieur au Burkina Faso et au Mali », plus communément appelé « Projet Mode Ethique ». Ce projet est financé par le fonds fiduciaire d’urgence de l’Union Européenne et mis en œuvre par le Centre du Commerce International.

Organisée en visioconférence sous la présidence de Monsieur Harouna Kaboré, Ministre de l’Industrie, du Commerce et de l’Artisanat du Burkina Faso, l’ouverture officielle de cette rencontre s’est tenue en présence de Madame la Ministre de la Culture, de l’Artisanat et du Tourisme de la république du Mali, des représentants des délégations de l’Union Européenne et des représentants des institutions partenaires du projet au Burkina Faso et au Mali.

Trois sessions de travail ont ensuite permis aux participants de prendre connaissance des conclusions des deux comités techniques nationaux, des conclusions et recommandations de l’évaluation à mi-parcours et de faire des propositions stratégiques pour l’orientation de la dernière année d’exécution du projet afin d’adopter un plan d’actions.

Pour rappel, le projet de Mode Éthique intervient au Burkina Faso et au Mali sur toute la chaine de valeur du coton en apportant un appui technique, matériel et commercial aux artisans. Financé à hauteur de 10 millions d’euros par le Fonds fiduciaire d’urgence pour l’Afrique de l’Union Européenne, il a pour but de contribuer à la création et la stabilisation de 4,650 emplois justement rémunérés et durables à l’horizon 2021.

Le projet intervient tout au long de la chaine de valeur du tissage artisanal, de l’égrenage du coton à la transformation des tissus en produits finis et vise les trois objectifs spécifiques suivants :

  • Contribuer au développement de perspectives économiques, à la création d’emplois et la promotion de l’entrepreneuriat dans le secteur de l’artisanat, avec un focus sur les femmes et les jeunes, via la promotion des exportations ;
  • Renforcer la chaine de valeur du tissage (du coton au produit fini) et contribuer à l’amélioration du statut social de l’artisan pour prévenir les migrations ; et
  • Développer et mettre en place un modèle qui puisse être répliqué pour des Retours Volontaires Assistés et pour l’aide à la réintégration de migrants maliens, burkinabés et gambiens ayant été formés en Italie à travers le réseau d’organisations non gouvernementales (ONG) et d’organismes spécialisés dans l’accueil et la formation des migrants partenaires de l’Initiative de Mode Ethique.

Fait à Ouagadougou, le 11 février 2021

Pour plus d’informations sur le Fonds fiduciaire d’urgence de l’UE pour l’Afrique: https://ec.europa.eu/trustfundforafrica/content/homepage_fr

Pour plus d’informations sur les institutions et les politiques de l’UE: http://europa.eu

Fonds Fiduciaire d’Urgence de l’UE pour l’Afrique

E: EuropeAid-EUTF-SAHEL@ec.europa.eu

W: https://ec.europa.eu/trustfundforafrica/

Twitter: @EuropeAid,@CarlaMontesi, #AfricaTrustFund

Facebook: EuropeAid

Instagram: @europeaid

Pour plus d’informations sur le projet Mode Éthique :

E: wmaiga@intracen.org

W: www.ethicalfashioninitiative.org

Twitter:@_ethicalfashion

Facebook: ITCEthicalFashionInitiative

Instagram: @ethicalfashion

Découvrez cette journée en image sur Facebook et l’interview de la Coordonnatrice du projet au Burkina faso.

https://web.facebook.com/giecabes/posts/1797924837028720 https://web.facebook.com/giecabes/posts/1798137637007440