Nos Tissus

Le Dan Fani

Le Dan Fani est une cotonnade de fabrication locale. Notre expertise dans le tissage nous permet de proposer une grande variété de tissus Dan Fani:

Le Tartan – Le Tartan est un tissu à larges carreaux de plusieurs couleurs, dont les bandes de fils teints se croisent à angle droit. Sa confection demande beaucoup de temps et d’habilité de la part des tisseuses, du fait de sa nature complexe.

Tartan (1) Tartan (2) Tartan (3) Tartan (4)

Le Madras – Originaire de sa ville éponyme, le Madras est une étoffe de coton et de soie à carreaux de couleurs vives.

Madras (1)

Madras (2)

Madras (3)Madras (4)

Le Sergé – La technique de tissage Sergé permet d’obtenir un tissu très solide, souple et résistant aux déformations.

Le Sergé-croisé – Le tissage sergé-croisé est plus complexe que le tissage simple. Le fil de trame passe sous un puis sur deux fils de chaîne en décalant d’un fil à chaque passage.

La rayure verticale – Des fils de chaîne de différentes couleurs sont enroulés autour de l’ensouple.  C’est ensuite lors de l’ourdissage des fils de chaîne sur l’ensouple que sont déterminées la largeur de la rayure et la disposition des couleurs.

Rayures (1)Rayures (2)Rayures (3)Rayures (4)

La rayure horizontale – La couleur des fils de trame doit être modifiée régulièrement selon la largeur souhaitée.

Le Lurex – Le lurex est un tissu synthétique, métallique, dont l’une des faces est brillante. Le fil de lurex peut être tissé avec des fils de coton pour donner un aspect brillant au tissu.

Lurex (2)Lurex (1)Lurex (4)Lurex (3)

L’Ikat

L’ikat est un procédé de teinture et de tissage dans lequel le motif est créé en teignant d’abord le fil de trame. Cette technique est complexe puisque toutes les couleurs doivent être présentes sur le fil, à des intervalles très précis, pour que le motif apparaisse seulement au moment du tissage, par la juxtaposition du fil de trame et du fil de chaîne.

Ikat (3)Ikat (4)

Le Bogolan

Le bogolan est un tissu malien teint suivant une technique utilisée au Mali, au Burkina Faso et en Guinée.
Après une teinture de base obtenue par trempage dans une décoction de feuilles n’galama et séchage au soleil, l’artiste dessine les motifs avec de l’argile fermentée, à l’aide d’un pinceau.

Bogolan (1)Bogolan (2)

 

Bogolan (5)Bogolan (3)

Crédit photos: ITC Ethical Fashion Initiative

Retour en haut